140 938 visites 11 visiteurs

Altkirch reçoit ATH (Article dans les pages locales de L'Alsace ce samedi 2 juin 2018).

4 juin 2018 - 07:43

La première saison en Nationale 1 des féminines de l’US Altkirch se termine ce samedi 2 juin (20 h 30 à La Palestre) avec la réception du leader, Achenheim-Truchtersheim (ATH).

Cette dernière journée de la saison des handballeuses d’Altkirch est une belle affiche puisque l’équipe bas-rhinoise est une référence du handball féminin alsacien et, surtout, accède en Division 2 la saison prochaine. À l’aller pourtant, les joueuses de Robert Pallaro avaient inquiété leurs adversaires et dans leur salle. Ce n’est qu’en fin de match que ATH avait réussi à se faire respecter. Les supporters et le staff de l’US Altkirch espèrent la même motivation des joueuses pour ce dernier match à domicile. Le staff justement, Jean-Robert Schittly l’a intégré il y a déjà quatre saisons. Avec Vincent Kayser, il s’occupe du poste spécifique des gardiennes. « Pour ma part, je suis présent les jeudis et les vendredis. Les autres jours de la semaine, c’est impossible pour moi en raison notamment de mes obligations familiales. J’apprécie de travailler avec les gardiennes, c’est un poste où on peut prendre davantage de temps, car elles sont moins nombreuses que les autres joueuses » , explique Jean-Robert Schittly. Et c’est d’autant plus vrai cette saison : la blessure et l’indisponibilité d’Élodie Jean-Bart ont fait que Laura Selvaggio a souvent été seule tant aux entraînements qu’aux rencontres.« Elle enregistre et elle applique »

Une responsabilité pas évidente. Surtout à ce niveau de compétition. « C’est une bosseuse. Quand on lui dit quelque chose, elle enregistre et elle applique. Elle comprend rapidement les choses et cherche toujours à progresser. J’ai pris du plaisir à ses côtés. Et bosser avec elle, c’est ce qui me motive pour continuer la saison prochaine » , ajoute Jean-Robert Schittly. Néanmoins, il constate lui aussi que parfois, Laura Selvaggio a besoin de souffler. Une seconde gardienne semble donc nécessaire. « C’est vrai pour tous les postes. Les filles sont fatiguées en cette fin de saison. C’est normal. Il faut finir par la grande porte en jouant le mieux possible et en faisant plaisir à notre public. Contre ATH, nous pouvons faire quelque chose. Aux filles et à nous tous de nous motiver et de le faire » , poursuit Jean-Robert Schittly.

De l’expérience

Ensuite, il y aura encore la finale de la Coupe d’Alsace (samedi 9 juin à 21 h à la Palestre contre l’ASPTT Strasbourg) puis la préparation de la saison prochaine. « Nous allons pouvoir évoluer avec des filles qui ont joué en Coupe d’Europe, qui ont été championnes du monde. Elles vont nous apporter leur expérience. Une expérience qui nous a manqué cette saison. C’est motivant, intéressant » , conclut Jean-Robert Schittly.

En attendant, place à cette belle affiche entre une US Altkirch qui monte en puissance et un ATH qui monte en D2, rien de moins.

Jean-Michel Hell

Commentaires

  Équipes Pts J G Nuls P Buts + Buts - Diff
1 METZ HANDBALL 24 8 8 0 0 286 168 118
2 STRASBOURG ASPTT 21 8 6 1 1 226 196 30
3 ES BESANCON FEMININ 20 8 6 0 2 248 206 42
4 PALENTE BESANCON HANDBALL 18 8 5 0 3 215 201 14
5 EPINAL HB 17 7 4 2 1 181 174 7
6 US ALTKIRCH 15 7 4 0 3 225 225 0
7 HBC KINGERSHEIM 14 8 3 0 5 221 242 -21
8 YUTZ HANDBALL FEMININ 14 8 3 0 5 188 218 -30
9 CERCLE DIJON BOURGOGNE 13 8 2 1 5 252 267 -15
10 ENTENTE NOISY-LE-GRAND / GAGNY 12 8 2 0 6 203 234 -31
11 AULNAY HANDBALL 10 8 1 0 7 211 274 -63
12 MONTIGNY LES METZ 10 8 1 0 7 217 268 -51