140 884 visites 5 visiteurs

Fanny Dangel : « Je suis présente pour rendre service »

12 mai 2017 - 13:16

Fanny Dangel jouera les trois dernières rencontres de championnat avec l'US Altkirch. Elle a accepté de répondre à nos questions.

Fanny Dangel, pour commencer, qui êtes-vous ?

 

Je suis âgée de 29 ans, j’habite à Strasbourg et, professionnellement, je suis éducatrice spécialisée dans la fonction publique hospitalière. J’ai arrêté le handball en 2015 à la suite d’une blessure au ménisque. Mais en même temps, mon travail très prenant m’avait décidé à stopper le handball. Je n’avais plus ni le temps, ni la motivation pour m’investir à raison de trois à quatre séances d’entraînement par semaine et à faire des déplacements en bus le week-end.

 

Vous êtes gardienne de but depuis toujours ?

 

Oui. En fait, au collège à l’âge de 12 ans, j’ai été repérée lors de séances de handball. Je courais un peu partout. On m’a motivée pour rejoindre un club. Et comme j’étais un peu « fofolle », on m’a placée dans le but. Avec une certaine réussite.

 

Où avez-vous joué ?

 

Essentiellement à l’ASPTT Strasbourg en Nationale 1 et en Nationale 2, mais également à Reichstett en Nationale 2. J’en garde de superbes souvenirs. Au niveau sportif évidemment, mais surtout au niveau humain. Cet esprit d’équipe, ces moments partagées, cette grande famille du handball. De grands moments de partage.

 

Après ces deux années d’arrêt, comment Robert Pallaro a-t-il réussi à vous convaincre pour, d’une part, reprendre la compétition et, d’autre part, venir à Altkirch ?

 

J’avais effectivement fait une croix sur le handball et cette coupure est la bienvenue. Cela m’a permis d’avoir une vie sociale différente (rire). De temps en temps, j’allais voir quelques matchs, mais à aucun moment, je ne pensais reprendre un jour. Il y a quelques jours, Robert Pallaro m’a contactée. Il m’a expliqué le projet sportif de l’US Altkirch et surtout les difficultés qu’il avait avec le poste de gardien. Je l’ai parfaitement compris. Je sais ce que c’est d’être à quelques points d’une possible accession. Je sais ce que cela représente. Et comme je garde en moi cet esprit de challenge et de compétition, j’ai accepté de lui rendre service.

 

Depuis votre accord, vous vous êtes entraînée et vous avez suivi les résultats de l’US Altkirch ?

 

Je m’entraîne pour la première fois ce vendredi soir. Pour le reste, oui, j’ai effectivement regardé le classement et les résultats. J’ai vu qu’il y avait deux joueuses qui avaient de sacrées références. Je constate qu’il y a effectivement possibilité de terminer à l’une des deux premières places. J’ai vu également qu’il y a ce match samedi contre Reims puis le déplacement à Kingersheim. C’est un challenge intéressant, plaisant. Le club pourra compter sur moi.

Commentaires

  Équipes Pts J G Nuls P Buts + Buts - Diff
1 METZ HANDBALL 24 8 8 0 0 286 168 118
2 STRASBOURG ASPTT 21 8 6 1 1 226 196 30
3 ES BESANCON FEMININ 20 8 6 0 2 248 206 42
4 PALENTE BESANCON HANDBALL 18 8 5 0 3 215 201 14
5 EPINAL HB 17 7 4 2 1 181 174 7
6 US ALTKIRCH 15 7 4 0 3 225 225 0
7 HBC KINGERSHEIM 14 8 3 0 5 221 242 -21
8 YUTZ HANDBALL FEMININ 14 8 3 0 5 188 218 -30
9 CERCLE DIJON BOURGOGNE 13 8 2 1 5 252 267 -15
10 ENTENTE NOISY-LE-GRAND / GAGNY 12 8 2 0 6 203 234 -31
11 AULNAY HANDBALL 10 8 1 0 7 211 274 -63
12 MONTIGNY LES METZ 10 8 1 0 7 217 268 -51