89 919 visites 2 visiteurs

« Incroyable ! » La Palestre vibrera la saison prochaine au rythme de la N1.

19 juin 2017 - 18:00

C'est historique ! Robert Pallaro et l'US Altkirch ont décroché leur ticket pour la Nationale 1. Un niveau que le club atteint pour la première fois de son histoire. Cette victoire à Sedan lors du barrage et cette montée ne sont que le fruit d'une saison de dur labeur.

Les mots du coach n'étaient pas les mêmes que d'habitude. C'étaient les mots d'un coach déterminé. « Il fallait leur faire comprendre que nous étions à une heure du bonheur, souligne Robert Pallaro. Qu'il fallait se battre sur chaque ballon. » Des mots qui ont marqué ses joueuses : « À un moment dans le match, un ballon tombe par terre, deux joueuses se jettent dessus et se cognent, une troisième le ramasse et le met au fond », relate avec amusement l'entraîneur de l'USA.

À Sedan, les Altkirchoises ont joué le match de leur vie. Certainement aussi le meilleur de leur saison. Elles infligent d'entrée un sévère 7-1 à Dreux.

Devoirs de vacances et reprise le 7 août

« Nous savions que leurs gabarits ne leur permettaient pas de tirer de loin, explique Robert Pallaro. Les quinze derniers jours, nous avons donc beaucoup travaillé sur la défense. En face, quand elles ont commencé à prendre des coups, elles ont alors reculé. À 7-1, elles étaient touchées mentalement. Physiquement également... Il fallait voir le regard de mes joueuses ! Mieux valait ne pas s'approcher d'elles. »

À 15-8 à la pause, samedi soir, Robert Pallaro ne se voyait pas perdre. Altkirch a gagné et jouera bien aux côtés des deux meilleures équipes féminines alsaciennes, l'ASPTT Strasbourg et l'ATH. Un fait, pour l'heure, irréalisable.

« C'est incroyable, lâche Robert Pallaro. Je ne réalise vraiment pas encore. »

L'emblématique entraîneur de l'US Altkirch garde cependant la tête sur les épaules. Si le recrutement est quasiment clos (voir par ailleurs), la date de reprise, elle, est bien arrêtée au 7 août, avec, entre-temps, quelques devoirs de vacances.

« Chapeau ! »

Robert Pallaro souhaitait aussi conserver un maximum de son groupe initial. Il doit faire face à quelques départs. « Milka Divic et Sophie Gravier s'en vont à Bègles, près de Bordeaux. La mer, je ne peux pas la leur offrir, malheureusement. Notre petite Adeline Bissler, que je n'ai pas pu emmener à Sedan, partirait du côté de Masevaux, Burnhaupt ou s'arrêterait. »

« Elle a participé à deux montées, de la N3 à la N2 et de la N2 à la N1 et a toujours été une joueuse exemplaire pour ses coéquipières et une crème pour un coach. Chapeau, franchement, à toutes ces filles, sans exception. Je leur souhaite à toutes plein de bonnes choses pour la suite, et les portes de l'US Altkirch leur resteront ouvertes. »

Robert Pallaro réalise actuellement un recrutement "haut de gamme". Il faudra bien ça pour que les premiers pas en N1 soient réussis.

Émilie Jafrate  

 

© Dna, Lundi le 19 Juin 2017 - Tous droits de reproduction réservés

 

Commentaires

  Équipes Pts J G Nuls P Buts + Buts - Diff
1 ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM 48 17 15 1 1 478 401 77
2 LE POUZIN HB 07 47 17 15 0 2 499 383 116
3 METZ HANDBALL 44 17 13 1 3 493 377 116
4 PALENTE BESANCON HANDBALL 39 17 10 2 5 456 408 48
5 ES BESANCON FEMININ 37 17 10 0 7 475 453 22
6 STRASBOURG ASPTT 35 17 9 0 8 495 496 -1
7 EPINAL HB 31 17 7 0 10 451 464 -13
8 HANDBALL ST ETIENNE METROPOLE 42 29 17 6 0 11 432 482 -50
9 US ALTKIRCH 27 17 5 0 12 477 530 -53
10 LA MOTTE SERVOLEX HB 26 17 4 1 12 387 442 -55
11 VAL D'ORGE HB FEMININ 22 17 2 1 14 400 482 -82
12 CERCLE DIJON BOURGOGNE 16 17 3 0 14 437 562 -125