100 197 visites 3 visiteurs

Gardienne en intérim

18 mai 2017 - 21:01

Alors qu'elle coulait une paisible retraite loin du handball, Fanny Dangel a été appelée de toute urgence par Robert Pallaro, l'emblématique coach d'Altkirch. L'ancienne gardienne de l'ASPTT Strasbourg a rempilé et assure l'intérim jusqu'à la fin de la saison avec, en ligne de mire, les barrages d'accession en Nationale 1.

Elle a fait son come-back face à Reims la semaine passée (victoire 29-21). Après un an et demi d'arrêt, Fanny Dangel a été auteur de neuf arrêts. La gardienne a retrouvé quelques-unes de ses sensations d'antan. Un match qui a laissé des traces aussi les jours suivants.

« Robert (Pallaro, l'entraîneur altkirchois) a pris de mes nouvelles. Je lui ai dit que je marchais comme Robocop. De toute manière, j'ai senti mon corps différemment dès la 30e. J'ai ramé physiquement, lâche-t-elle. Mais j'ai retrouvé cette excitation que procure la compétition. Et même si, sportivement, j'ai ressenti de la frustration, ce qui m'en reste, c'est le plaisir que j'ai éprouvé dans les cages. »

« Il était presque normal pour moi d'accepter »

La gardienne raccroche il y a un an et demi sur blessure. Une entorse du ménisque. Elle aspirait alors à une autre vie. « Je suis éducatrice spécialisée. Je travaille les nuits et le week-end, et l'investissement devenait compliqué. J'ai vécu de beaux moments grâce au handball, mais j'avais envie d'autre chose que des allers-retours handball/boulot », explique-t-elle.

Robert Pallaro est pourtant parvenu à lui faire renfiler le maillot de gardienne. « Il a su se montrer convaincant », rigole-t-elle, avant de reprendre son sérieux. « J'ai vécu une montée avec l'ASPTT Strasbourg et je sais combien cela coûte et tout le travail que cela demande. Robert n'avait plus de gardienne et le groupe risquait d'en pâtir. Il était presque normal pour moi d'accepter. Et puis, j'ai beaucoup entendu parler de ce coach. Je n'ai eu que des bons échos de la part des filles qui l'ont côtoyé. Il est professionnel et motivé pour tirer l'équipe vers le haut. »

Le duel que Fanny Dangel s'apprête à vivre face à Kingersheim est particulier à double titre. Une victoire ou un nul et Altkirch serait sûr d'accéder aux barrages d'accession en Nationale 1. Cerise sur le gâteau, c'est un derby. « Forcément, comme pour tout derby, ce match a une résonance particulière, glisse la gardienne. Je connais ces sensations. Je les ai vécues à l'époque face à l'ATH. »

Il reste deux confrontations de saison régulière et peut-être les fameux barrages d'accession. Si elle ne voit, pour l'heure, pas plus loin que la semaine qui vient, Fanny Dangel ne se ferme aucune porte. « Après ce break, le handball n'est plus vécu comme une contrainte mais comme un réel plaisir, souligne-t-elle. Mais je réfléchirai à tout cela plus tard. Pour l'heure, mon premier objectif est de rendre service à ce club dans lequel je me sens bien. »

Émilie Jafrate © Dna, Jeudi le 18 Mai 2017 - Tous droits de reproduction réservés

 

Commentaires

  Équipes Pts J G Nuls P Buts + Buts - Diff
1 ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM 63 22 20 1 1 645 520 125
2 METZ HANDBALL 59 22 18 1 3 650 493 157
3 LE POUZIN HB 07 58 22 18 0 4 652 509 143
4 PALENTE BESANCON HANDBALL 54 22 15 2 5 620 545 75
5 ES BESANCON FEMININ 47 22 12 1 9 612 588 24
6 STRASBOURG ASPTT 44 22 11 0 11 630 637 -7
7 EPINAL HB 38 22 8 0 14 580 618 -38
8 LA MOTTE SERVOLEX HB 37 22 7 1 14 523 557 -34
9 HANDBALL ST ETIENNE METROPOLE 42 33 21 6 0 15 533 600 -67
10 US ALTKIRCH 32 22 5 0 17 611 705 -94
11 VAL D'ORGE HB FEMININ 30 22 3 2 17 515 619 -104
12 CERCLE DIJON BOURGOGNE 22 21 4 0 17 527 707 -180